Aller au contenu principal du site
Nous contacter ou candidater

Nouveauté novembre 2019 : démissionner et avoir droit au chômage

Actualité

Depuis le 1er novembre 2019, les salariés qui démissionnent pour mettre en place un projet de reconversion professionnelle nécessitant le suivi d'une formation ou un projet de création ou de reprise d'entreprise ont la possibilité de percevoir l'allocation chômage, sous certaines conditions :

  • Avoir 5 ans d'ancienneté chez leur employeur
  • Avoir demandé, avant de démissionner, un conseil en évolution professionnelle (au FONGECIF ou à l'APEC par exemple) 
  • S'inscrire comme demandeur d'emploi et accomplir les démarches nécessaires à son projet (Pôle emploi contrôlera la réalité des démarches effectuées)

Attention ! Une commission (appelée CPIR) vérifiera le "caractère réel et sérieux" de votre projet. Vous devrez lui adresser un dossier convaincant présentant votre projet de reconversion. La commission jugeant la cohérence et la pertinence de votre projet, vous aurez à démontrer que vous connaissez suffisamment le métier, la formation nécessaire et les modalités de financement envisagées, les perspectives d'emploi à l'issue de la formation.

 

Avant de prendre la décision de démissionner, il est donc capital de bien réfléchir à votre projet : vérifier que le métier envisagé vous correspond réellement (personnalité et aspirations), vous informer de façon approfondie sur ce métier, trouver la bonne formation et les financements possibles, mais aussi savoir présenter votre projet de manière adéquate. Vaste programme...

 

Heureusement, vous n'êtes pas seul ! Vous pouvez vous faire accompagner dans le cadre d'un bilan de compétences, qui aborde tout cela. N'hésitez pas à nous contacter!